RAPPORT ANNUEL
2021-2022

 

Plus loin ensemble, vers l'avenir

Les valeurs, orientations stratégiques et facteurs de réussite de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa sont interreliés de façon à appuyer notre mission et notre vision de l’avenir.

Ce rapport annuel rend compte des progrès accomplis en 2021-2022 pour réaliser cette vision.

Naviguer dans le rapport

Chaque anneau de la roue ci-dessous est un lien vers cette section du rapport.

Le contenu est aussi accessible par le menu au haut de la page. 

Les liens en rouge mènent aux documents et renseignements complémentaires. 

VISION: ÊTRE UN INSTITUT DE CARDIOLOGIE DE RENOMMÉE MONDIALE, CENTRÉ SUR LE PATIENT, ICI MÊME AU CANADA.  ORIENTATIONS STRATÉGIQUES: CONSOLIDER NOS ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES DE SOINS CARDIAQUES, AXER LA RECHERCHESUR LA MÉDECINEDE PRÉCISION POUROFFRIR DE MEILLEURS SOINS, PROMOUVOIR LA SANTÉ CARDIAQUE EN METTANT L’ACCENTSUR CELLE DES FEMMES, ÉLARGIR LE MODÈLERÉGIONAL DE NOTRE INSTITUT.  FACTEURS DE RÉUSSITE: PHILANTHROPIE, COMMUNICATIONS, INFRASTRUCTURE, PATIENTS, PERSONNEL, TECHNOLOGIES ET DONNÉES.  VALEURS: EXCELLENCE, PARTENARIAT, INTÉGRITÉ, LE PATIENT D’ABORD, TRAVAIL D’ÉQUIPE.  MISSION: PROMOUVOIR LA SANTÉ CARDIAQUE ET ÊTRE DES CHEFS DE FILE EN SOINS AUX PATIENTS, EN RECHERCHE ET EN ENSEIGNEMENT.

Mot du président du conseil d'administration

Paul LaBarge. Président du conseil d’administration.

« La véritable grandeur d'un homme ne se mesure pas dans les moments où il est à son aise, mais bien lorsqu'il traverse une période de controverses et de défis. »

Ces paroles de Martin Luther King s’appliquent non seulement à chaque être humain, mais aussi à chaque organisation bien conçue. La pandémie a été beaucoup plus longue et tenace que prévu, mais elle a aussi montré que les bonnes personnes à la bonne place au bon moment peuvent tout changer. Le secteur de la santé a vécu des moments très éprouvants. Toutefois, les gens de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, qu’on parle du personnel médical, infirmier, technique, administratif, de soutien ou de direction, se sont montrés à la hauteur du défi et ont continué d'offrir des soins exemplaires à nos concitoyens.

Ces personnes exceptionnelles ont su s’adapter à de nouvelles technologies, donner des soins de qualité et maintenir un volume d’interventions qu’aucun établissement comparable n’a pu égaler dans la province, ce qui a évité les retards excessifs dans les traitements et l’allongement des listes d’attente. Ceci a été rendu possible grâce à l’appui de nos généreux concitoyens, du gouvernement de l’Ontario (qui a su agir devant les défis), de notre fondation, de L'Hôpital d’Ottawa (lui-même aux prises avec des défis de taille), de l’Université d’Ottawa et de Santé Ontario Est. Tous les collaborateurs ont de quoi être fiers de cet effort commun dont la communauté est reconnaissante.

 

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa est à la fois un milieu de soins et de recherche. Tout au long de la pandémie, les chercheurs ont continué d’innover et de concevoir des technologies et des procédés pour améliorer les soins en faisant passer le savoir du laboratoire au chevet des patients. La pandémie a forcé le système de santé à changer ses façons de faire. Toutefois, grâce à la science, ces personnes dévouées ont trouvé de nouvelles façons de réduire les risques associés à la pandémie par la technologie. Je salue leur travail extraordinaire.

 

Rien ne garantit que nous ne revivrons jamais de tels défis, ou même encore plus grands. Malgré tout, je continue de croire que le caractère de cet établissement, qui reflète la détermination et l'engagement de son fondateur, le Dr Wilbert Keon, continuera de bien nous servir. De concert avec ses partenaires, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa maintiendra son engagement envers la communauté. Nous faisons tout ça pour vous, et grâce à vous.

 

Merci pour votre soutien continu envers l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. Nous réaffirmons notre engagement envers notre mission et nos communautés.

Paul LaBarge
Président du conseil

Mot du président-directeur général

Dr Thierry Mesana. Président-directeur général.

Ce rapport annuel est une occasion de réfléchir un moment au bilan de la dernière année, que je résumerais spontanément par trois mots : défis, équipe et résilience.

Tout d’abord, nos défis.

Qualifier les dernières années de difficiles, c’est peu dire. La pandémie nous a appris à nous attendre à tout. Chaque nouvelle vague s’accompagnait de nouveaux défis. La sixième a mis nos effectifs à rude épreuve : beaucoup de nos employés sont tombés malades.

Toutefois, ces défis nous ont forcés à penser autrement, à nous adapter, à innover et à réagir rapidement. L’Institut a maintenu son rendement. Sous certains angles, nous l’avons même augmenté, dépassant ainsi nos propres attentes. 

Deuxièmement, notre équipe. 

C’est grâce à nos gens que nous pouvons offrir d’excellents soins, attirer et former les meilleurs cliniciens, et mener des recherches de classe mondiale.

Notre plan stratégique nous a bien servi et continue de guider nos actions. Nous élargissons nos services de soins virtuels pour accompagner encore plus de patients. Nous continuons d’investir dans la gestion de données pour alimenter nos programmes cliniques et de recherche. Nous développons notre modèle régional en étoile pour offrir des services à l’extérieur de notre établissement et nous exploitons la force de nos équipes interdisciplinaires.

Enfin, la résilience.

Dans la foulée de la pandémie, nous avons affronté une grande adversité. Malgré tout, l’Institut de cardiologie a célébré son 45e anniversaire. Nous continuons d'essuyer bien des tempêtes, mais aussi de prouver que la résilience fait partie de notre ADN. 

L’Institut de cardiologie est un établissement unique. La talent et la résilience de nos employés demeurent la clé de notre réussite. 

Dr Thierry Mesana

Président-directeur général

Nos orientations stratégiques

Le plan stratégique 2015-2019 de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa visait à nous rendre plus forts. Notre plan actuel (2020-2024) prend appui sur cette réussite et promet de nous amener plus loin.

 

Plus loin ensemble, c’est notre engagement à transformer les défis sans précédent de notre temps en occasions de collaboration, d’innovation et de découverte, et à ouvrir la voie vers des soins de santé de meilleure qualité, prodigués plus rapidement et plus accessibles pour tous. 

 

Nous sommes fiers de présenter ce compte rendu de nos progrès en 2021-2022.

 

Orientation 1 

Consolider nos équipes interdisciplinaires 

Nos équipes interdisciplinaires façonnent l’avenir des soins cardiaques à Ottawa, dans la région et ailleurs. À l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, ces équipes rassemblent des membres du personnel médical, infirmier, paramédical et de recherche qui se spécialisent dans différentes surspécialités cardiaques et qui sont tous animés par notre désir de collaborer et d’innover.

Pour centrer les soins, la recherche et l'enseignement sur le patient

Nos équipes interdisciplinaires ont pour but d’améliorer les soins. Voici comment elles s’y prennent pour réaliser cette promesse.

Imagerie cardiaque

 

En tirant parti de l’intelligence artificielle, notre équipe d’imagerie cardiaque perfectionne le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires et fait de l’Institut un chef de file mondial dans ce domaine en évolution.

Arythmies complexes

 

L’équipe des arythmies complexes a conçu et lancé un programme de suivi automatisé qui mesure la qualité de vie avant et après une ablation de la fibrillation auriculaire dans le but d’améliorer les soins. Le programme permet aux patients de mieux comprendre ce qu’ils doivent faire une fois rentrés à la maison, et aux cliniciens, de veiller sur eux et de réagir en cas d’urgence.

Revascularisations complexes

 

Dans le but de faciliter la recherche et d’améliorer la qualité des soins cardiovasculaires, l’équipe de revascularisations complexes travaille à un module pour recueillir des données sur les personnes qui subissent un cathétérisme cardiaque et des interventions coronariennes.

Soins intensifs

L’équipe des soins intensifs a lancé un programme de formation en soins intensifs pour le personnel infirmier. Spécifiquement axée sur les patients cardiaques, cette formation qui ne fait pas partie du programme de baccalauréat spécialisé peut être suivie sur place de A à Z au besoin.

Insuffisance cardiaque

L’équipe d’insuffisance cardiaque a établi un registre de patients qui ont souffert de myocardite après une infection à la COVID-19, un projet important pour soutenir et faciliter l’étude des effets du coronavirus sur le cœur.

Maladies valvulaires

 

L’équipe des maladies valvulaires a contribué au développement de notre Centre des maladies valvulaires en attirant médecins et nouveaux patients, ce qui constitue un grand pas vers l’amélioration du diagnostic, de l’évaluation et du traitement de ces maladies.

Soins virtuels

L’équipe des soins virtuels continue de développer nos programmes de soins virtuels pour améliorer l’accès aux soins et encourager les patients à prendre soin de leur santé.

Santé cardiaque des femmes

 

L’équipe de santé cardiaque des femmes travaille à un registre pour recueillir, stocker, analyser et diffuser des renseignements de haute qualité qui sont essentiels pour mieux évaluer le risque cardiovasculaire, sensibiliser la population ainsi que prévenir, détecter et prendre en charge les maladies cardiovasculaires chez les femmes.

Orientation 2 

Élargir le modèle régional de notre institut

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, un des premiers établissements à avoir adopté les technologies de télémédecine, redéfinit la prestation des soins de santé depuis plus de deux décennies. Nous offrons maintenant une gamme complète de services centrés sur le patient qui répondent aux exigences de l’époque actuelle. Résultat : des soins de santé de meilleure qualité, prodigués plus rapidement et plus accessibles que jamais.  

 

Voici comment nous élargissons notre modèle pour amener nos soins à votre porte.

Insuffisance cardiaque : programmes et services

Nous travaillons depuis longtemps à améliorer la prise en charge de l’insuffisance cardiaque dans la région par un ensemble de programmes couvrant l'ensemble du continuum de soins. Ces programmes sont accessibles à l’échelle régionale par l’entremise d’un modèle en étoile bien développé.

Soins préventifs et soutien par les pairs: Réadaptation cardiaque, Soutien par les pairs (hypertension pulmonaire et insuffisance cardiaque), Éducation des patients.  Soins ambulatoires: Clinique d’insuffisance cardiaque avancée, Réseau régional de cliniques d’insuffisance cardiaque, Cliniques spécialisées (transplantations, dispositifs d’assistance ventriculaire, hypertension pulmonaire, etc.), Clinique d’intervention rapide, Soins palliatifs et de soutien, Éducation des patients. Soins aigus: Lignes directrices appliquées à la pratique, Soins transitoires, Éducation des patients. Télésurveillance: Télémonitorage à domicile, Suivis automatisés / réponse vocale interactive (RVI), Éducation des patients

Programmes de télémonitorage et de suivi automatisé

La pandémie et la complexité croissante des cas de chirurgie cardiaque, qui présentent de plus en plus de comorbidités, ont nécessité une nouvelle approche technologique pour notre modèle de prestation de soins en chirurgie cardiaque. Nous avons mis en œuvre avec succès deux programmes virtuels innovants : le programme de suivi automatisé de préadaptation cardiaque et le programme de télémonitorage postopératoire.

 

Ensemble, ces programmes de suivi pré- et postopératoire à distance réduisent le risque d’issues défavorables chez les patients en chirurgie cardiaque en établissant et en atténuant les facteurs de risque, ce qui permet d’offrir de meilleurs soins et de réduire les coûts de santé.

 

Apprenez-en plus sur ces programmes dans Canadian Healthcare Technology (page 8, en anglais seulement).

Des cliniques virtuelles pour rapprocher les soins

En plus des tests et interventions avancés, les patients ont maintenant accès à des soins cardiaques en région, ce qui leur évite de se déplacer à Ottawa. Des cliniques de cardiologie sont régulièrement offertes à Deep River, Pembroke et Barry’s Bay en Ontario, à raison d’une demi-journée par mois. Dans les prochaines années, ces importants efforts se poursuivront par le recrutement de nouveaux partenaires et le développement des cliniques existantes.

Orientation 3 

Axer la recherche sur la médecine de précision pour offrir de meilleurs soins

Les principaux domaines de recherche à l’Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa en ce moment sont la recherche clinique, les données massives, la santé cardiaque des femmes, l’imagerie cardiaque et la génétique.

Bilan annuel : Le Bilan de l'année en recherche braque les projecteurs sur l’excellence en recherche cardiovasculaire à Ottawa. Il présente les réussites de chercheurs de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et de la région.

  La recherche en chiffres (2021-2022)  

 65 

chercheurs universitaires, dont 28 scientifiques et cliniciens-scientifiques

 19 M$ 

en subventions accordées par les pairs

 409 

publications de recherche

 343 

études cliniques en cours

 14 

bourses de recherche dotées octroyées

 Orientation 4 

Promouvoir le bien-être du cœur en mettant l’accent sur la santé cardiaque des femmes

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa offre des programmes, de la formation et des services aux patients, aux familles, aux praticiens et au public afin de prévenir et prendre en charge les facteurs de risque cardiovasculaire.


La santé cardiaque des femmes souffre de sérieuses lacunes en matière de recherche, de diagnostic, de traitement et de sensibilisation. C’est pourquoi nous avons créé le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes. Tous les jours depuis, nous veillons à combler les lacunes dans la prestation des soins et à ce que les femmes soient aussi bien informées et soignées que les hommes. 

Approches cliniques : nouvelles tendances en matière d’abandon du tabac

Tout le monde en rouge prend de l’ampleur en 2022

La conférence annuelle du Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac promeut les plus récentes avancées en matière de traitement du tabagisme, de développement de programmes et de recherche sur l’abandon du tabac, telles que présentées par des experts nationaux et internationaux. La 14e Conférence annuelle d'Ottawa - Approches cliniques : nouvelles tendances en matière d'abandon du tabac a été présentée en mode virtuel en 2022. 

Des webinaires pour les patients et les soignants

Les webinaires Corps à cœur portent sur une foule de sujets liés à la santé cardiaque. De nouveaux webinaires s’ajoutent régulièrement, et les webinaires passés sont accessibles en tout temps. Depuis 2020, nous avons produit plus de 70 webinaires, lesquels ont attiré plus de 4500 personnes.

Le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes, avec l’appui de son Alliance canadienne de santé cardiaque pour les femmes, a mené la quatrième édition de la campagne Tout le monde en rouge d’un bout à l’autre du pays pour attirer l’attention sur la santé cardiaque des femmes. Nouveauté cette année, le projet pilote Le cœur de la question a été lancé dans plus de 25 écoles, et les messages de la campagne ont été traduits en 10 langues, comme on peut le voir dans les faits saillants de l’édition 2022.

Facteurs de réussite

Notre réussite prend appui sur les technologies et les données, la philanthropie, les communications, l’infrastructure, notre personnel et nos patients.

 

Technologies et données

Investissements soutenus en cybersécurité

Nous continuons d’investir dans des infrastructures et des applications pour surveiller et protéger nos données et systèmes essentiels. Nous avons lancé une formation obligatoire sur la cybersécurité pour le personnel.

Certification du Modèle d’adoption des DME

L’Alliance Atlas (regroupement de six établissements de santé, dont l’Institut) a atteint la sixième étape du Modèle d’adoption des dossiers médicaux électroniques (EMRAM), qui évalue l’utilisation efficace et efficiente de la technologie pour améliorer les soins aux patients. L’Institut se classe dans la tranche supérieure de 2 % des hôpitaux du pays.

La télésurveillance pour des soins plus accessibles

Nous sommes passés d’un programme de surveillance et d’observation des patients en personne à un programme virtuel. Dix-huit nouvelles chambres ont été équipées de dispositifs de télésurveillance pour mieux soigner nos patients.

Philanthropie

Sautez dans l’action pour la santé cardiaque des femmes

En septembre 2021, le défi 30 jours d’activité physique de la Fondation s’est déroulé virtuellement aux quatre coins du Canada. En partageant plus de deux millions de minutes d’activité physique sur les médias sociaux, les personnes participantes ont attiré l’attention sur la santé cardiaque des femmes et recueilli de précieux fonds pour la recherche à l’Institut.

Février, c'est le Mois du cœur

Chaque année, le Mois du cœur est une occasion pour les groupes, les entreprises et les particuliers de recueillir des fonds pour l’Institut, de faire connaître son travail et de promouvoir la santé cardiovasculaire. En 2022, diverses entreprises ont fait briller la ville de mille feux et fait connaître la cause en participant à l’initiative Illuminons la ville de rouge.

Investissements en médecine de précision

Les donateurs de la Fondation continuent d’appuyer généreusement l’excellence en médecine de précision. En 2021-2022, les dons à la campagne de recherche ont augmenté de 19 %, ce qui indique clairement que la communauté comprend l’importance de la recherche.

Rapport à la communauté 2021-2022 de la Fondation

Consultez le rapport à la communauté de la Fondation de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa pour en savoir plus sur les contributions des donateurs et l’affectation des dons.

Communications

Site Web de l'Institut*

Médias sociaux*

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Sessions
1 817 721

(+22 %)

Pages vues (total)
2 593 131

(+18 %)

10 474
abonnés

(+3 %)

7 446
abonnés

(+8 %)

5 791
abonnés

(+20 %)

Pages vues
(The Beat)
285 846

(+8 %)

Sessions d'internautes de l'extérieur du Canada
1 222 649

(+29 %)

  • YouTube
  • Instagram

4 172
abonnés

(+36 %)

2 428
abonnés

(+14 %)

*Le pourcentage de croissance est établi par rapport à l’exercice précédent.

Le meilleur de The Beat

Voici nos cinq articles les plus populaires en 2021, selon le nombre de pages vues.

Communications+

L’équipe des Communications de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa travaille en étroite collaboration avec d’autres unités, services et divisions de l’établissement. Voici quelques projets communs qui ont bénéficié de cette collaboration.

+Fondation, Recherche, Services cliniques : Coordonnatrice des événements numériques

Le contexte événementiel évolue et les événements numériques jouent un rôle de plus en plus important dans notre stratégie de communication. Nous avons recruté une spécialiste pour guider l’organisation d’événements à l’ère virtuelle.

+Services cliniques : Communiquer durant la pandémie

Il était essentiel de pouvoir compter sur des communications claires, concises, exactes et cohérentes durant la pandémie. Nous veillons à ce que notre site Web, nos fils de médias sociaux, notre intranet et nos envois internes soient des sources fiables d’information.
Voici un exemple (en anglais seulement).

+Services cliniques : Publications pour les patients

Entre avril 2019 et mars 2022, nous avons créé 32 ressources informatives pour les patients et les familles.

 

2 guides, 5 livrets, 12 brochures et 13 outils à code de couleurs

Screen Shot 2022-07-27 at 5.29.14 PM.png
Screen Shot 2022-07-27 at 5.29.32 PM.png

Infrastructure

Réaménager pour créer de l’espace

Le bâtiment principal de l’Institut de cardiologie a été inauguré en 1976. Dans les décennies qui ont suivi, il n’a pas toujours été facile de trouver de l’espace pour tout le monde. Après un examen de notre aménagement intérieur, il a été déterminé que différentes équipes pouvaient être rapatriées dans le bâtiment principal, dont la Fondation, les Services de recherche et le Programme d’abandon du tabac.

 

Une aire de soins anciennement utilisée pour l’électrophysiologie et le cathétérisme est devenue la nouvelle Unité de jour A, et l’ancienne Unité de jour A est devenue l’Unité de jour B. Avec deux unités de jour, nous pouvons accueillir deux fois plus de patients pour des interventions courantes ne nécessitant généralement pas un long séjour à l’hôpital.

Nouvel équipement pour de meilleurs diagnostics

Le Centre de diagnostic cardiaque a acquis des appareils de tomographie par émissions de positons (TEP) et de tomodensitométrie (TDM) pour améliorer les services d’imagerie diagnostique pour les patients.

Virica Biotech inaugure ses locaux à l'Institut

Virica Biotech, une société qui fabrique, produit et développe des médicaments viraux, a établi son siège social ainsi qu’un laboratoire de pointe et un centre d’innovation des procédés à l’Institut. Voyez les nouveaux locaux de la compagnie et écoutez les commentaires de dirigeants locaux et de personnes qui appuient Virica Biotech dans cette vidéo de lancement (anglais seulement).

Patients*

Visites de patients
211 133 (+13 %)

Satisfaction des patients
83 %

Opérations à cœur ouvert et interventions par cathéter
1 936 (+4 %)

Opérations à cœur ouvert et interventions par catheter: 2021-22. Pontages aortocoronariens et autres: 879. Interventions valvulaires/pontages (combinés)	: 204. Interventions valvulaires: 404. Transplantations: 13. Implantations d’un dispositif d’assistance ventriculaire: 11. ITVA (remplacements valvulaires percutanés): 338. Mitraclips: 87. Total: 1 936.

Épreuves diagnostiques
63 612
 (+17 %)

Implantations de stimulateurs cardiaques et défibrillateurs
1 548
 (+11 %)

Interventions non chirurgicales
12 724 (+4 %)

Interventions non chirurgicales: 2021-22. Cathétérismes: 6 904. ICP (angioplasties): 2 562. Examens électrophysiologiques: 846. Ablations: 814. Stimulateurs cardiaques: 1 030. Défibrillateurs: 518. Occlusions de l’appendice auriculaire gauche: 50. Total: 12 724.

*Le pourcentage de croissance est établi par rapport à l’exercice précédent.

Les patients partenaires améliorent les soins et la recherche

Les patients et leurs familles influent sur la prestation des soins et jouent un rôle actif en recherche, ce qui fait d’eux des partenaires de notre réussite.

 

L’an dernier, nous avons inscrit plus de 20 projets au programme de participation des patients et des familles. Ces projets regroupent des cliniciens et plus de 35 patients partenaires qui travaillent ensemble à améliorer différentes choses allant des produits aux procédés. Mentionnons entre autres :

  • Un groupe de discussion pour améliorer l’information fournie aux patients à l’Unité de préadmission.

  • La révision d’une brochure pour les patients portant sur la maladie aortique.

  • La refonte du cadre de participation des patients.

  • La mise au point d’un module d’information sur l’abandon du tabac.

Les patients partenaires siègent à plusieurs comités et groupes de travail internes se penchant sur différents sujets, comme la qualité des soins en réadaptation cardiaque, les lignes directrices sur l'obésité, les ressources éducatives et l’agrément. Nous avons repensé notre Comité de partenariat avec les patients, qui est maintenant composé d’un nombre égal de membres du personnel clinique/de recherche et de patients partenaires.

 

Enfin, notre Association des anciens patients est un endroit où les patients de l’Institut, leurs familles, leurs amis et leurs aidants peuvent communiquer entre eux et trouver du soutien. L’Association cherche constamment de nouvelles façons d’aider les patients et leurs proches à mieux comprendre les maladies et les traitements cardiovasculaires, à renforcer leurs réseaux de soutien et à orienter les soins et la recherche à l’Institut. 

Des services de qualité en anglais et en français

En tant qu’établissement de services publics désigné par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée en vertu de la Loi sur les services en français, l’Institut doit garantir de façon permanente l’accès à des services de qualité en français. 

 

Au fil des ans, nous avons conçu différents moyens de remplir cette importante mission.

 

  • Services de traduction : Nous avons traité 563 demandes en 2021-2022 (plus de 350 000 mots) pour rendre le matériel aux patients accessible dans les deux langues officielles.

  • Campagne « Je parle français » : Nous avons distribué plus de 350 macarons à l’automne 2021 pour faciliter la tâche aux patients, visiteurs et membres du personnel qui cherchent de l’aide en français.

  • Apprentissage du français : L’an dernier, 22 personnes ont terminé un cours de français pour améliorer leurs compétences en lecture et en expression orale et écrite.

Personnel

Des centaines de personnes dévouées

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa tire sa force des talents, des compétences et du dévouement de centaines de personnes, y compris les membres de nos conseils et nos bénévoles. En avril 2021, notre équipe se composait de 1 590 membres du personnel administratif, clinique et de recherche.

 

Changements dans la haute direction

  • Bernard McDonald, M.D., Ph.D., a été nommé chef de la Division d’anesthésiologie cardiaque.

  • David Birnie, M.D., a été nommé chef de la Division de cardiologie.

  • Diana Burns a été nommée vice-présidente aux finances et chef des finances.

 

De nouveaux visages dans nos équipes cliniques et de recherche

C’est avec fierté que nous avons accueilli plusieurs nouvelles personnes dans notre équipe clinique et de recherche.

Simon Hansom, M.D.
Cardiologue

Hassan Alfraidi, M.D.
Cardiologue

Andrew Mulloy, M.D.

Cardiologue

Kelly Cobey, Ph.D.
Scientifique

Bénévolat à distance

Nos bénévoles jouent un rôle important auprès de nos patients, des familles et des visiteurs.

Pendant la pandémie, ils ont joué ce rôle à distance en se connectant à un comptoir virtuel à l’Institut de cardiologie pour aider les visiteurs en temps réel.

Andrew Brown
Technologie de l'information
Everyday Heart Hero Award

Le prix Héros/Héroïne de nos cœurs est une marque de reconnaissance entre pairs décernée chaque trimestre à des collègues exceptionnels qui aident à faire de l’Institut un milieu de travail et de soins de premier plan.

  • Instagram
 

Valeurs

Notre travail à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa est guidé par cinq valeurs fondamentales. Visitez la section Qui sommes-nous? de notre site Web pour en savoir plus.

Les patients d'abord

En démontrant sans relâche notre ferme volonté de promouvoir la santé et de fournir des soins reconnus mondialement, nous créons un environnement unique pour nos patients et leurs familles, nous surpassons les attentes et, en misant sur l’intégration de la pratique clinique, de l’enseignement et de la recherche, nous offrons les meilleurs soins qui soient, et ce, dans un milieu bilingue. Donner la priorité aux patients et aux familles passe par l’amélioration continue des soins.

Excellence

Ce qui n’était en 1976 qu’un service de L’Hôpital d’Ottawa est aujourd’hui le plus important centre de médecine cardiovasculaire du Canada.

 

Célébration du 45e anniversaire : L’Institut de cardiologie a célébré ses 45 ans le 11 mai 2021. Certains des moments et souvenirs les plus marquants de notre histoire sont mis en valeur dans cet article spécial du Beat.

Travail d'équipe

Le niveau élevé d’intégration des soins, de la recherche et de l’enseignement à l’Institut de cardiologie est une caractéristique distinctive de notre établissement. Le travail d’équipe et la collaboration sont non seulement importants pour nous, ils nous définissent.

Integrité

Notre succès est assuré par une équipe de gestion et un conseil d’administration bien structurés et efficaces, qui tentent continuellement de trouver des stratégies pour propulser notre organisation toujours plus haut et toujours plus loin. 

En savoir plus sur : 

Partenariat

Nous travaillons en collaboration avec des centres de soins de santé et de recherche, des universités, des intervenants régionaux, le secteur privé et les pouvoirs publics au Canada et à l’étranger. Merci à tous nos partenaires. 

États financiers

Principes directeurs

L’Institut de cardiologie doit rendre compte des fonds publics utilisés; nos états financiers sont vérifiés annuellement par KPMG. L’Institut de cardiologie est transparent envers tous ses partenaires, y compris le public canadien. L’Institut de cardiologie optimise les ressources en s’assurant que l’argent des contribuables est dépensé de façon prudente et responsable.

 

Revenus

Diagramme circulaire présentant les revenus 2021-2022. Ministère de la Santé 76%. Amortissement des immobilisations 7%. Patients 16%. Autres 1%.

TOTAL DES REVENUS : 241,7 M$

Dépenses

Diagramme circulaire présentant les dépenses 2021-2022. Salaires 43%. Médicaments 2%. Personnel médical 3%. Autres 24%. Fournitures médicales 19%. Amortissement des immobilisations 9%.